Menu

Né à Chateauneuf-d’Isère en 1053, il était chanoine de l’église Cathédrale de Valence quand l’Évêque Hugues de Die, légat de Grégoire VII en France, le prit comme conseiller.
Choisi malgré lui comme Évêque par le clergé de Grenoble (1080), il fut sacré à Rome par Grégoire VII.
Après deux ans de luttes inutiles contre la simonie et le mauvais comportement de son clergé, il se retira à l’Abbaye de la Chaise-Dieu d’où Grégoire VII lui ordonna de sortir pour retourner dans son diocèse.

Trois ans plus tard, il vit en songe Dieu apparaître au milieu des montagnes de Chartreuse et y construire un temple magnifique couronné de sept étoiles.
Quelques jours après Saint Bruno et six de ses amis vinrent solliciter sa protection et il les conduisit dans les montagnes de Chartreuse.
Souvent, Hugues allait faire retraite chez les Moines de Chartreuse où il vivait comme les Moines et profitait des conseils de Saint Bruno.
Même quand il fut avancé en âge, les Papes refusèrent qu’il démissionnât de sa charge épiscopale où il mourut le 1er Avril 1132, vendredi avant les Rameaux, après avoir supporté de cruelles infirmités.
Innocent II le canonisa le 22 Avril 1134. Pendant les guerres de religion, son corps fut brûlé sur la place publique par les protestants du baron des Adrets.

 

04 01 saint hugues.jpg