Menu

Frère de saint Grégoire de Naziance et fils de l’évêque Grégoire de Nazianze l’Ancien, il se fit une brillante réputation de médecin à Constantinople et défendit ardemment sa foi contre Julien l’Apostat. Après la mort de ce dernier, il fut intendant de Bithynie ; il vécut ensuite en reclus pour ne plus songer qu’à son salut.