Menu

03 06 sainte colette.jpgD'une famille de pauvres artisans, Colette Boylet naquit à Corbie le 13 janvier 1381. Elle fut dès l'âge le plus tendre l'objet de faveurs divines extraordinaires.
A dix-huit ans elle perdit ses parents et après des années d'épreuves, elle se fit recluse près de l'église de Notre-Dame de Corbie le 17 septembre 1402.
On vint la consulter et se recommander à ses prières ; la grande partie de ses journées et de ses nuits était consacrée à la contemplation et à d'effrayantes austérités.


Un jour, saint François d'Assise, se manifestant à elle, la réclama pour la réforme de son ordre. Elle quitta sa retraite, parcourut la Bourgogne, la Champagne, les Flandres, pour ramener les couvents des clarisses urbanistes à la stricte observation de la règle franciscaine. Elle établit en même temps de nouvelles fondations, notamment à Vevey et à Orbe dans le Pays de Vaud. Rentrée à Gland, elle expira doucement le 6 mars 1447, après plusieurs mois de maladie.

En 1807 Pie VII canonisa solennellement Saint Colette.